Derniers articles
Manifestation “sortir du nucléaire”, expo des liquidateurs de Tchernobyl à Poitiers

Manifestation “sortir du nucléaire”, expo des liquidateurs de Tchernobyl à Poitiers

Samedi 10 mars à eu lieu une manifestation organisée par la coordination poitevine pour la sortie du nucléaire. Comme l’exposition des 260 portraits des liquidateurs de Tchernobyl n’a pu être organisée pour cause de refus de la mairie de Poitiers : [“… l’exposition sur l’espace public de 260 portraits grands formats de liquidateurs de Tchernobyl décédés, peut être de nature à choquer certaines personnes et notamment le jeune public.”, souligne l’équipe du député-maire socialiste. article de la NR du 07 mars 2012]. Les personnes présentes, membres parfois de partis politiques et d’associations environnementales apolitiques, ont donc effectué une déambulation dans les rues de Poitiers avec les portraits des liquidateurs. Nous sommes en droit de penser que l’excuse de la “mairie” pour ne pas autoriser cette exposition est fallacieuse.
Il ne faut pas oublier qu’Éric Besson, ministre de l’Économie, des Finances et de l’Industrie qui devait venir à la centrale de Civaux s’est décommandé. La coordination souhaitait faire cela juste le jour précédant le permier anniversaire de l’accident de Fukushima. Le cortège est parti de la place de la mairie en direction de la place Charles-de-Gaulle sur laquelle a été dit un texte humoristique et politique, avant de repartir sur la place du Maréchal-Leclerc pour déposer les portraits des liquidateurs devant la mairie. Deux personnes déguisées en “brigade de rassurage nucléaire” ont distribué des bonbons de “pastis d’iode”. Bref une manifestation bon enfant dans des rues relativement vides à l’heure de la manifestation.  Quelques personnes passant à côté de cette manifestation ont dit des phrases comme “c’est le retour à la bougie” ou “c’est une honte avec tout le travail que le nucléaire a créé, c’est du foutage de gueule”. Voilà donc une grande méconnaissance de la production électrique, la Coccinelle serait capable d’en écrire des pages. Quant à l’énergie la moins chère, à chaque incident on renforce les normes et les structures, et question démontages chaque année les pronostics augmentent. Le seul point positif du nucléaire serait de protéger les émissions de CO² mais c’est remplacer une pollution instantanée par une pollution à très longue durée avec en cas de problème une contamination planétaire et dans le pire scénario déclencher une catastrophe que l’on ne saurait maîtriser et ayant un impact et des conséquences planétaire, le ‘jeu’ en valait ou en vaut-il la chandelle… sur les bénéfices / risques.
Il faut aussi savoir qu’à l’époque nous pensions cette énergie inépuisable, ce qui a déclenché le tout électrique et que l’on se souciait peu des économies d’énergies, les constructions étaient de véritables passoires énergétiques, nous payons donc la facture énergétique, de plus aujourd’hui nous n’arrêtons pas de nous équiper d’appareils électriques en tous genres, qui même s’ils consomment moins, sont de plus en plus nombreux. Bref nous ne sommes pas sortis de l’auberge et il serait plus que temps de repenser nos modes de consommations autrement et cela dans bien des domaines.

[slideshow id=607]

5 commentaires

  1. On pourrait aussi ajouter que pour “l’indépendance énergétique”, on repassera… Toutes les mines d’uranium de métropole sont fermées, et l’uranium est entièrement importé. Les mines d’Areva en Afrique polluent, contaminent les travailleurs et les populations, et participent au système de la “France-Afrique” (qq otages français, employés d’Areva sur ces mines honteuses, en payent actuellement le prix).

  2. Ne les oublions pas, les “Liquidateurs” de Tchernobyl, ce que semble vouloir faire la “mairie” ici d’ailleurs, pour des raisons qui m’échappent.
    Les Populations Soviétiques leur doivent beaucoup et… Nous aussi. sans certains travaux encore mal connus qu’ils ont exécutés en donnant leur santé et leur vie souvent, il se serait passé “beaucoup plus de choses”….

    Au Nord du Japon, toutes les pluies sont polluées d’une façon difficile à évaluer maintenant. Il y a un an j'(ai évoqué “mon” Japon visité et la Dignité locale. Ceci dit, sur place, ils sont vaccinés du nucléaire civil maintenant!
    faudra-t-il la même chose au “pays.fr”?

    Le site-captain:
    SOUVENIRS d’ESCALES au JAPON
    http://souvenirs-de-mer.cloudns.org/spip.php?article320

  3. La solution Véronique, c’est politique. Notre système politique ne fonctionne qu’avec le lobbying des grandes entreprises, ce qui a pour première conséquence, que pour le seul secteur nucléaire par exemple, il est de fait impossible avec ce “système”, d’arrêter ce char fou!

    L’indépendance énergétique par le nucléaire ventée effectivement, ça aussi c’est une farce. Comme le soi disant faible prix. (le démantèlement qui tôt ou tard devra être fait, on n’évitera pas de le payer! On n’est loin de la dette grecque, problème purement politique, là ON ne pourra pas éviter de le faire, donc le payer!)

  4. Les énergies renouvelables créent aussi des emplois, ou plutôt en créeraient si les politiques et les lobbies ne faisaient pas tout pour qu’elles ne se développent pas.Quant à “l’argument” de la bougie , il est bien éculé. Tant d’aveuglement et de mauvaise foi m’inquiètent!

  5. Et oui Danièle! Il n’y a guère qu’en France (comme par hasard et pour les raisons qu’on devine) que “ça” ne tourne pas, les énergies dites renouvelables. Et quand c’est lancé, C pour reproduire avec de nombreuses éoliennes, le triste “modèle” de l’EDF privatisée…
    D’autre part, le démantèlement des centrales nucléaires, quand on va s’y mettre réellement, ça va faire du boulot pour bcp de monde…
    ET le magnifique savoir faire existant dans le nucléaire, il est trop oublié qu’il peut apporter beaucoup “ça et là”…

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>